Gevorgyan samson

   Gevorgyan Samson est né en 1981 dans la ville d'Erevan, République d'Arménie (URSS).
Dès sa plus tendre enfance, à l’âge de 11 ans, il a suivi des cours à l’école des arts décoratifs.
En 1996 il est entré à l’École des Beaux Arts, à la Faculté de dessin et de peinture Panos Terlemezian d’Erevan.
En 1999 il a été admis à l’Académie des Beaux Arts d’Erevan, dans la Faculté des Arts Appliqués.
  Tout jeune déjà le monde de la joaillerie, des pierres et métaux précieux s’est emparé de lui. Par la suite son destin l’a mené à être le continuateur de la tradition familiale. Qui d’autre que son père, Gevorgyan Raf pouvait le diriger et lui enseigner l’art de la joaillerie, lui qui était membre de l’Union des Artistes de l’URSS ? L’étude du dessin et de la peinture l’ont aidé à acquérir rapidement le savoir-faire du joaillier ; des maîtres de cet art, Fabergé, Pozier, Sazinov, lui ont servi de modèles. 

   En 2001 il part avec sa famille pour s’installer à Moscou, en Russie.A Moscou débute sa carrière de joaillier, il y réalise ses premières œuvres originales. Modestes, mais originales.Après quelque temps il commence à travailler avec son père.Son apport à l’œuvre de son père devient partie intégrante du processus. Esquisses, sculptures, travail à la main. Il aime dans le travail de son père ce que celui-ci lui disait toujours : il faut viser la perfection ; une vie ne suffit pas pour connaître tous les secrets de l’art de la joaillerie.
  Depuis son enfance GS connaît Saint-Pétersbourg, la plus belle ville de Russie, il admire la beauté de cette ville et de ses bâtiments, ses palais, et de l’Ermitage, le Louvre de Russie, et Petrodvorets, le Versailles russe. Mais à l’instar de chaque artiste et créateur, il est attiré par Paris, la France, le pays des impressionnistes et de René Lalique.
  En 2011 il décide de s’installer définitivement en France et de changer de vie en devenant artiste joaillier.Son itinéraire de créateur commence en 2014 à Paris, ville qui l’attirait tellement, et il travaille avec des maisons comme Hermès, Boucheron, Van Cleef. 
  Disposant déjà d’une belle expérience dans l’art de la joaillerie, il étudie les arcanes françaises de la joaillerie.
  Aujourd’hui GS a créé sa marque, « Élégance GS », dans laquelle il présente ses créations pour hommes et femmes, il est l’auteur de toutes les œuvres présentées.Son but est de se démarquer par son originalité et de créer des objets qui traceront un sillage dans l’océan du monde du raffinement.